• EMC

  • Depuis 2ans, j'avais une classe de Bisounours pour qui les relations humaines étaient naturellement bienveillantes. L'année prochaine, je sais que cela va changer...
    Parce que faire le dragon toute l'année n'est pas franchement ce qui me botte le plus, je tente de trouver de réels moyens pour poser un cadre serein dans la classe. Et, à mon sens, l'établissement des règles "je dois" "je ne dois pas" n'aide pas à amorcer une ambiance de classe bienveillante.
    Je vous présente donc ici ma séquence vivre ensemble que l'on commencera dès la rentée mais qui sera le fil rouge de l'année. Mon but premier est de développer l'empathie de mes élèves, et leur faire comprendre que tout comportement a des conséquences sur autrui et sur l'ambiance de classe. Et que cela joue sur les émotions de chacun, qu'il faut comprendre.

    Les albums utilisés sont :

    As tu rempli un seau aujourd'hui ?

    La brouille

    Tu es comme tu es

    Une autre ressource que j'adore de chez retz : Accueillir les émotions de l'enfant

     

    ***A LIRE AVANT DE TELECHARGER*** 

     

    Vous avez ici une séquence, mais c'est surtout, une réflexion globale sur la place de l'élève dans la classe. Si vous passez par là, c'est que, comme moi, le vivre ensemble et le bien être de vos élèves en classe, vous préoccupent. A mon sens, si on voit l'élève comme un subordonné aux règles établies par les adultes, cela ne fonctionnera pas. C'est toute notre manière d'être avec les enfants qu'il faut repenser. Si on "tombe" sur un élève dès qu'il fait une sortie de route, on n'aide pas à un cadre serein en classe. Je m'explique : si on gronde ou punit dès qu'un élève fait une bêtise, sans comprendre le ressenti de l'enfant à ce moment là, on met l'accent sur les comportements négatifs. Alors que, c'est en discutant sur les émotions de chacun, que l'on comprend mieux les comportements.

    Il y a des jours où je suis arrivée en classe en disant à mes élèves "Aujourd'hui je suis très fatiguée - comprenez, bébé a encore mal dormi - mais je vais essayer de faire tous les efforts pour passer une bonne journée avec vous. Mais comprenez aussi que j'ai besoin que vous en fassiez aussi aujourd'hui, encore plus que les autres jours". L'adulte aussi met des mots sur ses émotions.

    Vivre ensemble, c'est comprendre que la personne qui est en face de nous a aussi ses propres émotions et ses propres ressentis. Et c'est agir et s'exprimer en fonction de l'autre.  C'est compliqué pour nous adultes, alors imaginez pour les enfants !! Mon ATSEM dit souvent "il faut qu'on leur apprenne à mettre de l'eau dans leur vin". Et bien oui, elle a raison. Être à l'école, c'est comprendre que l'on n'est pas seul, que les autres aussi ont leur propres émotions et que tout ne tourne pas autour de soi. Que nos comportements ont des conséquences sur les autres. Et que les émotions sont les premières responsables de la qualité des relations humaines.

    Alors, selon moi, exit les permis de comportements à points, ou autre fusée du comportement et je ne sais quel autre outil. Discutons, comprenons pourquoi tel enfant agit comme ça. Mais arrêtons de sanctionner au moindre écart. Si le comportement d'un enfant est vraiment compliqué, mettons en place des contrats individuels, avec des objectifs personnels, mais à l'abri du regard de tous !

    Et interrogeons-nous... Un enfant est ingérable en classe... quelle est la nature de notre relation avec lui, avec sa famille ? Il faut aussi parfois se remettre en question, car notre métier, c'est de l'humain avant tout. Et que se passe t-il à la maison? à l'école ? Harcèlement ? Gros soucis personnels ? ... Bref, le comportement n'est bien souvent que la face immergée de l'iceberg.  

    Voici donc ma séquence, j'attends vos expériences, retours, idées, réflexions en commentaires happy

    Vivre ensemble

     

    Télécharger la séquence

    Télécharger les cartes pour la séance 1

    (d'autres cartes à lire et une autre séquence chez récréatisse)

    Les affichages remplisseurs et pilleurs de seau viennent du blog Petits génies que je vous invite à découvrir

     

    D'autres ressources en EMC ICI

    Tous les derniers articles du blog ICI.

     

    Pin It

    40 commentaires
  • Le mur des compliments et des félicitations 

     

    Le but d'un tel aménagement est de favoriser la cohésion du groupe classe en invitant les élèves à exprimer des émotions, à être empathique envers leurs camarades et comprendre que c'est en allant vers les autres que les tensions s'effacent. Ca parait peut-être utopique, et pourtant, faire un compliment à nos proches est parfois compliqué dans notre société ! Alors apprenons-le dès le plus jeune âge !


    Chaque élève a une petite enveloppe que l'on décorera la 1ère semaine de classe.
    Principe : des petits billets sont en accès libre. Dès qu'un enfant a envie de féliciter un camarade ou de lui adresser un compliment, il peut sur un temps libre (après un travail ou pendant les récréations) écrire un petit mot ou faire un dessin à son camarade. Si besoin il pourra demander à l'ATSEM ou l'enseignant pour écrire en dictée à l'adulte. Les élèves écriront progressivement seuls; notamment les CP.
    On ouvre les enveloppes le vendredi en conseil des élèves, les enfants conservent les petits mots qui leur sont adressés.
    Point de vigilance : et si certains enfants ne reçoivent jamais de petits mots ? On pourra réfléchir à un système de tirage au sort chaque lundi et ils ont la semaine pour écrire... peut-être... A voir !

     

    Je compte créer avec eux, en production d'écrits, un répertoire de mots ou de tournures de phrases qu'ils pourront utiliser pour écrire leurs petits billets. Je vous partagerai le résultat. Je pense faire ça en semaine 3.

    Télécharger l'affichage

     

    D'autres ressources en EMC ICI

    Tous les derniers articles du blog ICI.

    Pin It

    3 commentaires
  • Ils ont vocation à désamorcer les conflits entre les élèves en les invitant à exprimer leurs émotions.

    Sans rentrer dans les détails, car vous trouverez plein de collègues blogueurs qui ont déjà expliqué cela mieux que moi, je vous partage mon affichage de cour de récréation concernant les messages clairs. Cet affichage est bien visible depuis la cour et, quand les tensions montent, les enfants sont invités à venir s'installer devant l'affichage pour discuter. J'appelle ce coin "le coin de discussion". Le médiateur peut venir aussi pour aider à la verbalisation du message clair.

    Les messages clairs

    Titre messages clairs

    Étapes du message clair

    Tous les derniers articles du blog ICI.

    D'autres ressources en EMC ICI 

     

    Pin It

    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique