• Cahier de réussite GS Année 2017 - 2018

    Je débarque dans une nouvelle école dans un RPI, avec des GS/CP. Aucun cahier de réussite sur tout le cycle n'a été mis en place pour l'instant. Je n'ai pas encore eu le temps d'en discuter vraiment avec la collègue en charge des TPS/PS/MS qui a une volonté de mettre en place une évaluation positive et suivie sur tout le cycle.

    Donc, il faut bien trouver une solution en urgence pour la dernière année de maternelle de mes petits GS de 2017-2018.

    J'ai assisté, quand j'avais des PS/MS/GS, à une formation sur le cahier de réussite. La personne en charge de la formation insistait sur plusieurs points :

    - L'enfant est acteur de son évaluation

    - Il comprend et utilise l'outil d'évaluation mis en place.

    - Il voit ses progrès

    - Il peut mesurer ses besoins.

    Donc... Le formateur nous a fortement déconseillé les jolis cahiers de réussite qui fleurissent un peu partout sur le net ou édités. Selon lui, ils ne collent pas assez aux réalités de chaque classe, aux projets un peu farfelus que les PE veulent mettre en place où il y a pourtant de réelles compétences travaillées.

    Pour lui, il s'agit de partir d'un cahier VIERGE. On prend en photo, on photocopie des productions, on écrit un commentaire AVEC l'enfant quand il y a une réussite mesurable, dont l'enfant est fier et veut garder trace.

    Donc je me lance...

    - Un cahier 60 pages petit format par enfant, vierge avec seulement les compétences de fin de cycle collées en haut de chaque double page.

    - On collera, photocopiera les productions. Je les collerai dans la double page de la compétence travaillée et j'ajouterai dessous l'objectif spécifique de l'atelier, qui est une petite pierre qui permet d'atteindre la compétence.

    Pour m'organiser :

    - Sur mon cahier journal, je vais me laisser une case sur chaque atelier pour noter si l'atelier peut être intéressant à coller dans le cahier de réussite si l'enfant le veut.

    - Sur la feuille donnée à mon ATSEM chaque matin, il sera noté s'il faut qu'elle prenne des photos/fasse une photocopie pour le cahier de réussite.

    Exemple concret :
    Compétence "Savoir écrire son prénom en cursive" : on collera les travaux tels que "écrire son prénom en capitale", "reconnaître son prénom en cursive parmi d'autres", "tracer les formes graphiques contenues dans son prénoms (boucles, étrécies, ronds...)", "écrire son prénom avec modèle", "écrire son prénom sans modèle".

     

    Voilà. J'ai 14 GS... Je me fixe pas plus d'UN atelier par jour potentiellement intéressant pour le cahier de réussite, sauf exceptions.

    A voir si je m'y tiens. C'est un sacré chantier. Le risque est que les photos meurent dans l'appareil et que je ne m'y retrouve plus. L'enjeu est d'imprimer quasi instantanément. Je profiterai certainement du créneau de début d'après midi ou tous les enfants seront en ateliers autonomes et où je pourrai appeler l'enfant concerné.

    Je vous laisse les items à coller en haut de chaque double page, si ça vous intéresse. Ce sont les compétences de fin de cycle.

    Le cahier de réussite

    TELECHARGER

    Je viendrai poster des photos et faire des retours quand ce sera lancé !

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

  • Commentaires

    3
    Maitresse Lucile
    Lundi 28 Août à 09:10

    Bonjour, 

    Merci beaucoup pour tout ce que vous apportez sur ce blog, c'est une mine! 

    J'ai en effet tenté les cahiers de réussite internet ou tout prêts à compléter mais je ne suis pas arrivée à m'y tenir pour chaque élève, trop lourd pour chercher la catégorie, compléter avec l'enfant, et au final trop d'item pour que les enfants s'y retrouvent dans ce gros cahier (j'ai des TPS, PS, MS, GS, CP). Je pensais cette année faire quelque chose comme vous le proposez où on part d'un support vierge (je pensais une feuille de couleur différente pour chaque "matière") et coller ou même faire coller à l'enfant la photo ou la copie de sa réussite lorsqu'elle à lieu. En haut de chaque feuille couleur on peut noter la partie de programme concernée et avec les étiquettes que vous proposez cela permet de préciser aux parents ce qui est réussi. Ces feuilles peuvent être rangées à la fin du classeur dans une rubrique spécifique ou dans un cahier classeur qui ne sert qu'à ça (je pense là aux PS MS qui n'ont pas forcément de classeur). Je pense m'y lancer, je vous dirai ce que ça donne à l'usage!

    Bonne reprise, ça arrive!

    2
    Amrie
    Vendredi 18 Août à 14:27
    Bonjour,

    Je suis ravie de lire ça, ça colle avec ce que m'a dit l'inspectrice en juin et ce qu'on compte faire avec mes collègues. :)
    Nous avons décidé de ne pas faire un cahier spécial mais de mettre les items dans le classeur d'activité des enfants comme ça tout est dans le même support.
    Pas besoin de photocopier les traces écrites et on peut coller les photos directement.
    Car me conforte!!!
      • Vendredi 18 Août à 14:37

        Dans ces cas là, tu considères que toutes les activités réalisées sont à intégrer au "cahier" de réussites?

        J'ai peur que le support "cahier" soit en effet difficile à gérer: manque de place pour certains items, pages moins remplies pour d'autres. Pourquoi pas des feuilles de couleur avec l'items collé en haut, à la fin du classeur d'activités, dans une rubrique séparée "Mes réussites" ?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :